Rechercher

LIRE ET ECRIRE L'ARABE

SAHIH AL BOUKHARI

ECOUTER LE CORAN EN LIGNE

showthread
ECOUTER LE CORAN / 60 RECITATEURS

 

Q : Est-ce que le mauvais œil atteint l’homme ? Comment se guérit-il ? Est-ce que le fait de s’en prémunir contredit le fait de s’en remettre à Allah ?

 

R : On a vu que le mauvais œil est une vérité attestée par la Loi islamique et par la réalité. Allah le Très-Haut dit :

           

 

« Peu s’en faut que ceux qui mécroient ne te transpercent par leurs regards. »[1]

   

Ibn cAbbâs et d’autres ont donné le commentaire suivant de ce verset : « Il vous transperce de son regard (le mauvais œil) ». Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Le mauvais œil est une vérité, et s’il y avait quelque chose qui dépassait la prédestination (al-Qadr), ce serait le mauvais œil ; et si on vous demande de vous laver, faites-le. »[2]

 

 Il y a aussi ce qui a été rapporté par An-Nassâ’î et Ibn Mâjah : « cÂmir ibn Rabica, passant à côté de Sahl ibn Hanîf qui se lavait dit : « Je n’ai jamais vu avant aujourd’hui une peau cachée [du soleil aussi blanche] ! » Sahl s’évanouit aussitôt. On le ramena au Messager, prière et salut d’Allah sur lui, en lui demandant : « Qu’arrive-t-il à Sahl ? ». Il leur demanda alors : « Qui accusez-vous ? » et ils répondirent : « cÂmir ibn Rabica ». Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, dit alors :

 

« Pour quelle raison quelqu’un voudrait-il tuer son frère ? Quiconque voit chez son frère quelque chose qui lui plaît, qu’il invoque pour lui la bénédiction (Baraka). »[3]

 

Puis il demanda de l’eau, demanda à cÂmir ibn Rabica de faire ses ablutions en se lavant le visage, les mains jusqu’aux coudes, les genoux et en s’aspergeant à l’intérieur de ses habits ; et il ordonna que l’on verse cette eau sur Sahl. » Dans une autre version :

 

« Versez l’eau sur le dos. »

 

La réalité le confirme et personne ne peut le nier.


Les remèdes légitimes sont :

1-        La lecture : le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Point de Ruqiya, sauf pour le mauvais œil ou la fièvre. »[4]

 

 Jibrîl, salut d’Allah sur lui, lisait sur le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, les paroles suivantes :

 

« Au nom d’Allah, je t’exorcise ; contre toute chose qui te fait mal, contre le mal de toute âme ou le mauvais œil d’un envieux, qu’Allah te guérisse, au nom d’Allah, je t’exorcise. »[5]

 

2-        Le fait de se laver, comme le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a ordonné de le faire à cÂmir ibn Rabica, dans le hadith cité précédemment, puis de verser cette eau sur la personne atteinte.

 

Par contre, il n’y a aucune preuve sur le fait de prendre l’urine, les excréments ou les restes (Âthâr) de la personne, mais plutôt ce qui est confirmé par les preuves est ce qui a été cité dans le hadith précédent, c’est-à-dire : laver les membres et s’asperger à l’intérieur de ses vêtements. Peut-être peut-on ajouter à cela, l’intérieur de son bonnet, son foulard et son vêtement. Et Allah est le Plus Savant.

 

Il n’y a pas de mal à se prémunir à l’avance contre le mauvais œil, et cela ne contredit pas le fait de s’en remettre à Allah. Mais plutôt cette manière de faire confirme le Tawakkul, puisque at-Tawakkul en Allah, qu’Il soit exalté, est le fait d’utiliser des moyens permis. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, lui-même, recherchait la protection d’Allah sur Hassan et Hussayn en disant :


 

« Je cherche protection pour vous auprès des paroles parfaites d’Allah contre tout démon, contre tout animal (ou chose nuisible) et contre tout mauvais œil. »

 

et il disait : « Ainsi faisait Ibrahim pour Isq et Ismâcîl (Prières et salut d’Allah sur eux). »[6] et

 

·        Fatwa de cheikh Otheimine

 

·        Fatâwâ al-cAqîda, page 320-322.

 


[1] La Plume, v. 51.

 

[2] Muslim dans le chapitre de la paix (2188).

 

[3] Mâlik dans Al-Muwatta’ dans le chapitre du mauvais œil (1), Ibn Mâjah (2509), Ahmad (3/486).

 

[4] Abû Dâwûd dans le chapitre de la médecine (3889).

 

[5] Muslim dans le chapitre de la paix (2186).

 

[6] Al-Bukhârî dans le chapitre des histoires des prophètes (3371).

Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés